MA, projet de Fanny Millard, aborde la thématique de la construction de l’espace chez le nouveau-né.

Le MA est un concept japonais qui raconte l’entre-deux, le passage, l’intervalle, l’espace, la distance.

MA est aussi le premier son qu’émettent tous les bébés du monde, quelle que soit leur langue. Un pré-langage universel qui nous parle de nos origines, de notre manière de nous lier au monde.

La construction de notre rapport à l’espace est déterminante pour notre rapport au monde, pour l’épanouissement personnel dans son cadre de vie. Il définit notre manière, dans son sens philosophique, d’habiter la terre, de se relationner aux autres.

C’est dès ses premières expériences de vie que le bébé construit son rapport à l’espace. De manière instinctive et animale, par lui-même, dans son rapport à sa mère, puis progressivement aux autres. Il construit cet interstice qui devient le vide qui le sépare de sa mère et qui définit son ouverture au monde.

L’observation de ce lien à l’espace pourrait-il nous renseigner sur les mécaniques mises en place, les enjeux dont il relève ? Comment notre rapport d’adulte à l’espace, celui qui nous lie à nos espaces du quotidien, privés ou publics, est-il conditionné par sa construction progressive dans les premiers mois de vie ? Comment la construction du rapport à l’espace du nourrisson met en jeu le lien bébé-mère (ou parents) ?

MA, issu des recherches et observations de l’auteur autour de la naissance de son fils, se développe en deux créations : BABYBOOK et MAMABOOK.

BABYBOOK est un livre modulable qui accompagne le bébé dès sa naissance dans la construction de son rapport à l’espace. D’abord enveloppe, puis tente, aire de jeu ou enfin cabane, il se construit au rythme des mouvements croissants du bébé.

MAMABOOK se raconte comme un journal intime, mêlant le quotidien de la mère et de son bébé aux observations sur la construction de l’espace du bébé. On y trouve des textes courts aux thématiques ordinaires ou spatiales, entremêmées bien souvent : du corps à corps, détachement, continu discontinu, verticalité empêchée… Entre espace sensible et espace physique, des notes prises quotidiennement pour figer des moments, analyser des comportements, observer des évolutions et tenter de comprendre.

Expérimenté en crèches en 2021-2022, le projet propose de travailler le lien entre le bébé, sa mère (ses parents) et le personnel de la crèche qui l’accueille. Le projet vise à accompagner le bébé et sa famille dans la séparation, en travaillant sur sa prise de possession progressive de son propre espace (à la crèche et à la maison). L’approche spatiale est à la fois un sujet essentiel pour le développement du nourrisson et de l’adulte qu’il deviendra, mais elle est aussi intimement liée à la relation mère-enfant. Le projet permet donc aussi de travailler autour de ce lien et d’aborder ainsi des questions sociales aux enjeux fondamentaux.

Téléchargez le dossier MA